Apprendre une langue gratuitement:la (seule) méthode



Regarder vos séries préférées en VO, c'est quand même plus sympa. Réussir à comprendre ce qui se raconte quand vous êtes à l'étranger sans passer son temps sur Reverso également.

Mais votre Anglais vous permet à peine de demander où se trouvent les toilettes et votre Espagnol se limite à Bueno, super Bueno. Pourtant vous aviez des notes correctes à l'école. Mais le manque d'entraînement et de temps ont plombé vos maigres acquis. Et même si l'apprentissage d'une langue figure en haut de votre To-Do liste, vous savez, que c'est comme le sport. Une fois qu'on arrête, c'est douloureux de s'y remettre.

Avant de dépenser votre argent dans une méthode qui finira sur un étal à la prochaine brocante, plutôt que de cramer toutes vos heures CPF sur un coup de tête, essayez cette méthode.

Elle est gratuite. En plus à ce prix là, elle fonctionne.


Déconstruire pour mieux comprendre


Je vous vois trépigner d'impatience. Mais avant de vous lancer à fond dans l'apprentissage, vous devrez d'abord prendre un peu de recul. Mais si ne pouvez pas attendre, allez-y...c'est dommage parce que ce que je vais vous proposer peut vous faire gagner du temps, beaucoup de temps. 

Vous patientez? Vous en serez récompensé. Une langue, c'est avant tout un ensemble de règles, de conventions. Si vous les comprenez, si vous pénétrez cette logique, vous apprendrez vite et mieux.

C'est un peu comme la musique, vous pouvez faire sans le solfège, mais l'apprentissage sera plus long.

  • Tout d'abord, intéressez vous aux structures des phrases. En français, l'ordre des phrases répond le plus souvent à la forme "sujet-verbe-complément". C'est la même chose en Anglais, en revanche vous devrez attendre la fin de la phrase pour connaître le verbe en Allemand. 
  • Créez une liste de "phrases test" : cette liste vous permettra de comprendre à les principales conjugaisons, ainsi  que les accords en fonction du genre et du nombre. Par exemple : Le ballon est rond. C'est la ballon de Paul. Je donne la ballon à Paul. Nous donnons le ballon à Paul. Il le donne à Paul. Elle le donne à Paul.
  • Traduisez cette liste dans la langue cible, et vous connaîtrez ainsi la structure des phrases, la formation des pluriels, les pronoms principaux, s'il y'a comme en Allemand des déclinaisons et vous pourrez ensuite rajouter les négations.
  • Construisez un "kit de survie" dans la langue cible, en apprenant les verbes qui vous permettront d'exprimer vos besoins : Je dois, je suis, j'ai, j'ai besoin de, j'aimerais.....

Pour vous aider, essayez d'imaginer l'apprentissage de la langue comme un sport que vous découvrez. Vous devez comprendre les règles, les codes, les limites et les fautes que vous pourriez commettre. 

Une fois que vous les avez assimilées, ces règles vous permettent d'avancer tranquillement dans la pratique de cette nouvelle langue.

apprendre-langue-gratuitement

Vous iriez lui dire qu'il est pas doué pour les langues?


Concentrez vous sur les mots qui comptent


Bien souvent quand on veut apprendre une langue, on se dit qu'on va devoir digérer des longues listes de vocabulaire. C'est pas très motivant et ça peut devenir décourageant si vous avez des difficultés pour mémoriser. Mais avez vous besoin de savoir que "commotion cérébrale", se dit Gehirnerschütterung en Allemande?

A moins d'envisager des études de médecine pas si sûr. Concentrez vous plutôt sur les mots clés. Un lycéen français utilise en moyenne 1000 mots chaque jour. Bon, vous avez l'ambition de faire un peu plus de phrases qu'un ado à qui on demande comment s'est passé sa journée, mais en Anglais 300 mots fournissent 65% de tout ce qui est écrit.

Alors, commencez par faire du tri. Vous trouverez sur internet des listes déjà faites des mots les plus utilisés dans chaque langue. C'est la priorité. Apprenez ces mots, ne cherchez pas à faire des phrases pour le moment. Retombez en enfance, quand vous appreniez le Français et que vous vous passiez très bien de la grammaire et de la conjugaison. Et pourtant vous arriviez très bien à vous faire comprendre(c'est vrai qu'à ce moment là, tout le monde vous admirait pour un rot, alors....).

Et si vous avez un doute sur la prononciation d'un mot, vérifiez sur une de ces applis. Elles permettent d'écouter la prononciation correcte d'un mot, d'une expression, il ne vous reste qu'à répéter, si vous êtes dans les transports en commun, le casque sur les oreilles, on vous entend 🙂

apprendre-langue-gratuitement

Kamoulox


Vous parlez déjà plusieurs langues


Croyez le ou non, mais vous êtes déjà bilingue, voire trilingue, voire plus. Tout simplement parce que les langues européennes ont des racines communes. Grecques et latines pour l'essentiel. Vous connaissez donc déjà des mots dans la plupart des langues des pays voisins. Et par extension dans la plupart des langues sur la planète.

Vous apprenez l'anglais? repérez les (nombreux) communs entre nos deux langues. Souvenez vous de la guerre de Cent ans ou des guerres Napoléoniennes. Nos pays ont souvent été en guerre. Ce qui représentait une catastrophe pour les peuples était une bénédiction pour les langues. A force de brassage, d'invasion, de conquêtes, Français et Anglais ont fini aussi par se piquer des mots. Nous avons par exemple en commun, les mots qui se terminent en "tion", seule la prononciation change.

Et si je vous dis "garaje, maquillaje, garaje", est ce que j'ai besoin de traduire de l'espagnol vers le français? 

Et si je vous demande de traduire de l'allemand vers le français les mots :" aubergine, balkon, bonbon, entrepreneur" ? je pense que vous y arriverez.

apprendre-langue-gratuitement

Faire des lignes, une autre façon d'apprendre

En immersion dans le pays depuis votre fauteuil


L'idéal, c'est d'aller dans le pays. Mais ça, vous le savez, et si vous ne l'avez pas fait, c'est pour de bonnes raisons. Alors si vous ne pouvez pas aller dans le pays, c'est la pays qui viendra vers vous.

Vous disposez d'une connexion internet? Alors vous pouvez vous mettre dans les pantoufles, tongs, chaussons de n'importe quel autre citoyen du monde. Allez sur Youtube et regardez des vidéos dans la langue qui vous intéresse.

  • Précautions à prendre : Si vous regardez une vidéo avec les sous-titres dans votre langue, vous progresserez de...0%! C'est un peu exagéré, car vous habituerez votre oreille à la prononciation des mots et quelques expressions courantes finiront par de venir familières. Mais à ce rythme là, vous saurez vous présenter dans 2 ans.
  • 7% sans sous-titres : Deuxième solution plus radicale, aucun sous-titre. Vous êtes adepte des cours de natation où l'on jette le débutant à l'eau sans bouée ni cours. A la dure. C'est mieux qu'avec des sous-titres dans votre langue, mais pas affolant au niveau des stats. 7̈% d'amélioration constatée. Peut mieux faire.
  • Le mieux : L'idéal, c'est de mettre les sous-titres dans la langue que vous apprenez. Le chiffre moyen de progression remonte à 17%. C'est donc la meilleure formule. Comme dans tout apprentissage, soyez actifs, ne vous contentez pas de lire les sous-titres, prenez des notes et relevez les mots clés.

Appuyez vous, sur nos 2 modes d'apprentissage, en diffus et procédural.

Le mode diffus, c'est quand vous écoutez une série pendant que vous faîtes la vaisselle. Vous écoutez les dialogues sans être complètement concentré à cause de cette tâche du gruyère râpé qui colle à l'assiette.

En mode procédural, vous écoutez, pleinement concentré, en vous efforçant de comprendre les mots prononcés et en notant ceux qui vous échappent pour les traduire plus tard. On pourrait croire que le mode procédural est plus efficace, mais non.

Nous avons besoin d'alterner. Le mode diffus se montre plus utile quand nous bloquons ou que nous avons l'impression de ne plus progresser. Dans ce cas là, une sieste, ou une ballade en plein air vous feront plus de bien que si vous essayez de retenir ce foutu mot qui nargue votre mémoire depuis 1/2 heure.

apprendre-langue-gratuitement

Le kilt, c'est mieux pour apprendre l'anglais


Faîtes comme la légion, engagez vous!


Imaginez le défi. Vous accueillez recrues de toute la planète. Quelques francophones, mais pour le reste, c'est un patchwork de cultures et de langues. Votre mission : en faire des militaires aguerris aux armes et au combat, et capable de comprendre vos ordres.

Et s'ils vous tendent une cuillère alors que vous leur demandez une fourchette, passe encore, mais si c'est un  ordre de tir qu'ils comprennent mal....bienvenue à la légion étrangère!

Leur méthode ? Interdiction de parler une autre langue que le Français dès le premier jour, puis punition à chaque erreur. Bon, c'est une pédagogie un peu rustique, mais qui a tout de même un mérite. Le légionnaire est obligé d'assimiler rapidement des mots et de pratiquer. On se fiche ici de formuler des belles phrases ou de faire les liaisons ce qui compte c'est de comprendre et de se faire comprendre. Rompez !

Par chance, vous n'aurez pas un sergent qui vous oblige à faire des pompes à chaque erreur, mais la meilleure façon de progresser, c'est encore de pratiquer.

Comment ? 

Il existe des applis qui vous permettent de converser avec des locuteurs de la langue sue vous apprenez. Prenez Italki par exemple. Contre quelques euros, vous pouvez discuter dans la langue qui vous intéresse et progresser rapidement.

Et là vous vous dîtes, on avait bien dit "apprendre une langue gratuitement"

En effet. L'astuce, c'est que quand vous serez un peu plus à l'aise dans la langue que vous étudiez, vous deviendrez à votre tour prof de Français pour un étranger! Le tour est joué, on équilibre le bilan.

Pour que ça fonctionne, lancez vous avec quelques phrases types comme " peux tu répéter ? plus lentement s'il te plaît. Je n'ai pas compris.". Et très vite, comme un légionnaire, parlez. Vous ne gagnerez pas un concours de style, mais vous allez prendre confiance en vous et surtout vous passez à la pratique.

apprendre-langue-gratuitement

best président, repeat after me

Les trucs pour simplifier tout ce qui vous rebute : accent, grammaire, vocabulaire


Y'a pas de secret. Pour apprendre une langue, il faut aussi se mettre dans le dur. Et, comme c'est amusant, c'est souvent à ce moment là que les risques d'abandon sont les plus forts.

Il existe heureusement des trucs pour rendre l'apprentissage moins laborieux. Commençons par ce qui nous rebute même dans notre langue natale, la grammaire:

  • Pour commencer : Pour apprendre correctement la grammaire, vous allez devoir l'envisager sous un autre angle. Non la grammaire, ce n'est pas forcément un truc très ch.ant quelque soit la langue qu'on étudie. C'est plutôt un pont pour relier des mots qui formeront ensuite des phrases.
  • Ensuite : repérez une phrase que vous comprenez dans la langue étudiée et trouver des images pour l'illustrer. Vous venez de construire une flashcard (voir ci dessous). Prenons un exemple. : Vous comprenez la phrase, " The car was bought by my father". Vous allez récupérer des images sur Google images(ou autres) et vous construire une fiche avec les images et la phrase pour mémoriser.(au passage vous faîtes ressortir "by" pour apprendre la préposition)


apprendre-langue-gratuitement
  • Enfin : Faîtes la même chose avec d'autres phrases, en vous aidant d'un traducteur pour comprendre le sens, puis construisez vos propres phrases avec tout le vocabulaire que vous connaissez déjà!

Pour le vocabulaire,, vous avez commencé par la liste des mots les plus utilisés. Vous allez ensuite élargir cette liste à des mots plus spécifiques. Pour les apprendre, vous pourriez vous dire "tiens, je vais apprendre tous les fruits".

Erreur. C'est le meilleur moyen de retenir en effet, mais aussi le meilleur moyen de tout confondre ! En allant chercher dans votre mémoire, vous risquez d'aller chercher le bon mot, mais aussi tous ceux de la liste. Pour éviter cela, apprenez les mots en mélangeant les univers(un fruit, un meuble, un sport, un instrument etc) ou en les regroupant de façon logique (fruit, rouge, manger).

Concernant l'accent, prenez les bonnes habitudes dès le début. Passez l'alphabet en revue et apprenez à prononcer toutes les lettres et combinaisons de lettres. Les voyelles sont plus difficiles à prononcer que les consonnes, elles offrent davantage de combinaisons possibles.


Quelques conseils supplémentaires 


Vous concentrez vos efforts sur l'apprentissage de la langue pour progresser, et c'est la meilleure stratégie. Mais, ne négligez pas la dimension culturelle dans l'apprentissage. Apprendre une langue, c'est également l'occasion d'en apprendre davantage sur la culture, les codes d'un pays. Avec un peu plus de maîtrise, vous pourrez même vivre à l'heure du pays dont vous étudiez la langue. 

Regarder les mêmes infos que les habitants de ces pays, célébrer les mêmes fêtes, si vous aimez le foot, suivre les résultats des équipes locales etc etc. On sait également que l'intérêt pour le pays renforce l'envie d'apprendre la langue. Vous vous donnerez donc de meilleures chances de persévérer en vous intéressant à ces aspects.

Enfin, si vous avez la chance de vous rendre sur place, observez les locaux pour vous fondre dans la masse. Habillez vous de la même façon, marchez de la même manière, empruntez la même gestuelle. Sinon on vous abordera en vous demandant d'où vous venez et en s'adressant à vous bien souvent dans votre langue...frustrant quand on est venu pour progresser dans une autre langue.

Après tout, rien de plus de reconnaître un Anglais en novembre sur la Costa Brava. C'est le seul en t-shirt, visage rougi par le soleil et par la bière qui l'accompagne pendant tout son séjour.


apprendre-langue-gratuitement

quand tu essaies d'apprendre les déclinaisons en allemand


Bonus : Pourquoi les adultes apprennent mieux que les enfants?


Commençons par détruire un mythe. Les enfants n'apprennent pas les langues plus facilement que les adultes. L'expérience menée par Gabriel Wyner, démontre qu'un adulte obtient de meilleurs résultats qu'un enfant de 5 ans quand tous les deux suivent 500 heures de cours en Espagnol.(l'expérience a été reproduite plusieurs fois, avec le même résultat).

Alors pourquoi cette croyance persiste?

L'enfant possède une capacité innée à saisir les sons, quelque soit la langue entendue, entre 6 et 12 mois. A cet âge, un enfant pourra donc facilement assimiler n'importe quel accent. L'enfant a également un autre avantage. Il ne connaît pas la peur du regard des autres. Il s'exprimera donc facilement, sans crainte de faire des erreurs et progressera en plus dans un environnement favorable à l'apprentissage avec des images, des jeux, de la musique.

L'adulte garde en mémoire des phrases toutes faîtes, souvenirs fanés des cours de langue où il se contentait d'absorber des mots comme on gave une oie. S'il n'a pas eu la chance de pratiquer, il sera aussi démuni pour parler et "where is Brian? Brian is in the kitchen", ne fera pas longtemps illusion! Il se contentera de recracher les phrases toutes faîtes apprises et qu'il n' jamais eu l'occasion de mettre en pratique et d'adapter dans un vrai dialogue.

Résultat, l'adulte en conclura qu'il n'est pas fait pour les langues, surtout s'il observe en même temps les progrès fulgurants de son fils. Il pensera qu'il a loupé l'opportunité d'apprendre quand il était plus jeune et que c'est bien trop tard.